Rechercher
Imprimer la page Agrandir le texte Rtrcir le texte

Culture et Patrimoine

Histoire

Le Blason

Découvrir > Histoire
La muraille exprime l’urbanisation
Le vert représente l’agriculture
Les deux chandeliers symbolisent les deux prieurés

Territoire occupé depuis la préhistoire, le lieu dit Montjoie, semble-t-il d’origine celtique, est situé sur le tracé d’une voie reliant Le Mans à Evreux puis Rouen.

Cerviacus (ancien nom de Sargé-lès-Le Mans), où Saint Julien fonde l’église au IVs.

 

L’église

Découvrir > Histoire Découvrir > Histoire

Des pierres tombales sont découvertes au début des années 1970 lors de travaux sur la place de l’église, vestiges de l’ancien cimetière carolingien (IX siècle). L’une de ces pierres tombales est gravée d’une croix latine pattée ou ancrée, l’autre d’une croix latine plus classique ainsi que d’une indication de métier : une feuille de boucher.

Découvrir > Histoire

 

Les Fontenelles

Découvrir > Histoire

Du lieu dit « Les Fontenelles », du temps des romains, étaient captées plusieurs sources pour alimenter, grace à un aqueduc gallo-romain, la cité Cénomane (ancien nom du Mans).

 

Le cahier des doléances

Le 5 mars 1789, est rédigé le cahier de doléances de la paroisse de Sargé.

 

Vignobles

Découvrir > Histoire A cette époque, sans être une région viticole, Sargé-lès-Le Mans compte une grande quantité de personnes dotées du titre de vignerons dans les actes notariés.

Le cadastre de 1810 (dit Napoléon), liste les parcelles appartenant à des « clos » : clos de Bourhazes, Mormont, Mortier, Maubouteille, Rosée …

 

Découvrir > Histoire Le 18 octobre 1891, le maire, Charles Delahaye, produit encore un arrêté réglementant le « banc des vendanges ».

 

La commune abrite pendant la guerre de 1870 des soldats de bataillons mobiles.

En 1940, le château de la Blanchardière est occupé par les troupes allemandes.
En 1944, les résistants parviennent à éviter la destruction de l’agglomération de Sargé.

Liste des Maires

AN VI (1797 – 1798) Julien GOUAULT, premier maire
AN XIII (1804 – 1805) Louis BROUTTEE, pendant quelques mois
AN XIII – 1812 Jean René HERISSON de VILLIERS
1812 – 1830 Jacques de la VINGTRIE
1830 – 1840 Auguste de la PORTE de la THEBAUDIERE
1840 – 1856 François GOUAULT
1856 – 1870 Laurent JOUSSET DESBERRIES
1870 – 1871 Abel Ernest VILLIERS de L’ISLE ADAM
1871 – 1874 Denis PINOT
1874 – 1876 Etienne COULON
1876 – 1900 Charles DELAHAYE
1900 – 1905 Charles CHAPRON
1905 – 1919 Eugène LETEROUIN
1919 – 1938 François LEVEAU
1938 – 1945 Louis MAUBOUSSIN
1945 – 1959 Gustave BLONDEAU
1959 – 1980 Roger CAFFIERI
1980 – 1989 Bernard BRUNEAU
1989 – 2001 Loïc MARTIN
2001 – 2008 Albert ROMANIER
2008 – 2010 Thierry DUJARDIN
2010 – … Marcel MORTREAU